BOLD EAGLE encore et toujours lui !!!

Rédigé par Lisa | Classé dans : Infos

12
02 | 17

BOLD EAGLE gagnant du Grand Prix de France 2017

Bold Eagle, bien trop fort !

Revanche du Grand Prix d’Amérique 2017, le Grand Prix de France servait de support au traditionnel événement dominical de ce 12 février à Vincennes. Impressionnant de facilité le 29 janvier dans la « Belle », le crack Bold Eagle (4) remettait son titre en jeu et s’annonçait bien difficile à devancer avant le coup. Et sans surprise, l’élève de Sébastien Guarato a une fois de plus fait étalage de toute sa classe…

Que faire face à un tel phénomène ? Pour nous, simples spectateurs ou passionnés de courses hippiques, tout simplement admirer. Et pour ses rivaux et leurs entourages respectifs, guetter une improbable défaillance.
Mais ce n’est pas ce dimanche que le représentant de Pierre Pilarski était le plus vulnérable, lui qui a enregistré là la 32ème victoire de sa carrière.
Après avoir patienté durant le premier kilomètre, Bold Eagle (4- F. Nivard) est passé à l’offensive en haut de la montée, rejoignant ainsi l’animateur Un Mec d’Héripré (9 - Jean-Michel Bazire), puis repris dans le sillage de son rival dans l’ultime courbe, le fils de Ready Cash a effectué une véritable démonstration pour finir, sans puiser dans la moindre de ses ressources, les œillères toujours relevées… Son driver réagissait : « C’est super ! On s’est retrouvé un peu loin dans la première partie de la course.
Mais c’est un cheval capable de faire seul le dernier kilomètre sans problème. J’ai vraiment de la chance. Après Ready Cash, maintenant le fils. Je le pense même supérieur au père. »

Timoko (6 - Bjorn Goop) avait livré un dur combat dans le Grand Prix d’Amérique. Une fois de plus, le champion de Richard Westerink s’est relevé de cet échec. Parti le plus vite, puis couvert par Un Mec d’Héripré (9 - Jean-Michel Bazire), le fils d’Imoko a mis son cœur sur la piste pour obtenir sûrement l’accessit d’honneur aux dépens de Voltigeur de Myrt (5 - Lorenzo Donati), troisième de haute lutte face à l’infatigable Call Me Keeper (10 - Pierre Vercruysse), décidemment l’un des grands chevaux de cet hiver.
Installé en tête en bas de la descente, le rentrant Un Mec d’Héripré (9 - Jean-Michel Bazire) a dû se contenter de la cinquième place dans les derniers mètres, mais fort prometteuse pour les semaines à venir…

La note: Propulsion (11) 6ème à 9/1
Constamment à l’arrière du peloton, s’est faufilé en dedans dans le tournant final, mais n’a jamais pu s’exprimer pour finir alors qu’il était plein de ressources, laissant de gros regrets à son entourage.
La déception: Lionel (3)Dai à 10/1
Attentiste en léger retrait, a eu du mal à suivre l’accélération en haut de la montée, avant de se montrer indélicat à la sortie de l’ultime courbe alors qu’il tentait de venir disputer les places.

Article Source: PARIS COURSES

Mots clés : BOLD EAGLE - Grand Prix de France 2017 - Franck Nivard - Triple Couronne -

Ecrire un commentaire




Quelle est la deuxième lettre du mot zqohy ? :